Traductions de cette page?:

Outils pour utilisateurs

Outils du site


livres:a_la_trace_-_olivier_tesquet





A la trace - Enquête sur les nouveaux territoires de la surveillance

Retour vers l'accueil de la catégorie des livres

Couverture du livre "À la trace - Enquête sur les nouveaux territoires de la surveillance"

Caractéristiques
Auteur Olivier Tesquet
Éditeur Premier Parallèle
Collection
Date de parution 09/01/2020
Langue FR
Nombre de pages 272
Format 13 x 21 cm
EAN 978-2850610196
ISBN 978-2850610196
Page Web (éditeur) À la trace - Enquête sur les nouveaux territoires de la surveillance


Présentation par l'éditeur

À l’heure où la reconnaissance faciale investit nos visages, où les assistants vocaux intelligents s’invitent dans nos salons, où Instagram recompose nos rapports sociaux, est-il encore possible de se tenir à l’abri des regards ? Des caméras intelligentes du Xinjiang à nos profils Facebook, les dispositifs de surveillance s’éparpillent jusqu’à donner l’illusion de disparaître. Parce qu’ils sont partout, nous ne les voyons plus nulle part. En agents consentants de notre propre enfermement, nous sommes invités à transformer chacune de nos expériences en signal que ces dispositifs pourront exploiter. Depuis dix ans, j’essaie de cartographier minutieusement les nouveaux territoires de la surveillance, que j’observe tout en y résidant. En décrivant sans les fantasmer les mécanismes de ces systèmes opaques, ce livre est un manuel à l’usage de ceux, trop nombreux, qui pensent n’avoir rien à cacher. Olivier Tesquet


Comment se déploie aujourd’hui la surveillance ? Que sait-on de nous ? Sur le sujet circulent, à l’heure des objets connectés, des représentations d’un autre temps. Olivier Tesquet, l’un des journalistes les mieux informés sur la question, propose de cesser considérer la surveillance de manière abstraite pour permettre au lecteur d’avoir prise sur cet enjeu fondamental. Quand on parle de surveillance, on ne parle pas que de grandes oreilles et de paires d’yeux dans le ciel. C’est une réalité bien plus quotidienne et moins spectaculaire que ces incantations inquiètes. Écrasée par le vocabulaire orwellien, la réflexion sur la surveillance s’égare en mauvais diagnostics. De nos routines Instagram aux caméras intelligentes du Xinjiang, des courtiers en données discrets à nos profils Facebook, qu’est-ce qui lie nos destins – en apparence disparate – de citoyens sous contrôle ? Depuis trois siècles, les dispositifs s’éparpillent jusqu’à donner l’illusion de disparaître. Et pourtant, plus présents et intrusifs que jamais, ils font de nous des agents consentants de notre propre enfermement, modifient nos comportements et confisquent nos vies avec le sourire. Nous commandant de forger une nouvelle grammaire pour mieux saisir le monde inquiétant dans lequel nous évoluons tous : une description minutieuse, rigoureuse et à hauteur d'individu des dispositifs qui nous entourent.


L'auteur

Né en 1987, Olivier Tesquet est journaliste à Télérama. Depuis dix ans, il s’intéresse à la façon dont le numérique, et plus particulièrement la surveillance, recompose notre environnement. Il a produit et animé l’émission « Tout est numérique » à l’été 2018 sur France Inter et a reçu le Prix Relay de la meilleure enquête en 2019. Il est également l’auteur de Comprendre WikiLeaks (Max Milo, 2011) et coauteur de Dans la tête de Julian Assange (Actes Sud, 2020).

Source : Premier Parallèle

État d’urgence technologique - Comment l’économie de la surveillance tire parti de la pandémie

Olivier Tesquet est également l'auteur de « État d’urgence technologique – Comment l’économie de la surveillance tire parti de la pandémie », publié chez Premier Parallèle en février 2021.


Table des matières

  • Introduction
  • I. Contrôler
    • Et vous, quelle note vous a été attribuée ?
    • Le fichage, de l’identité au profil
    • Le déclic Snowden
  • II. Capitaliser
    • Le projet politique de la Silicon Valley
    • Data borkers : la main invisible du marché
    • La prolifération des marchands d’armes numériques
    • Les mensonges du Big Data
  • III. Atomiser
    • Vivre à l’intérieur d’une boite noire
    • Esthétique du stalking
    • En résidence surveillée
    • La vie privée, une parenthèse de l’Histoire
  • IV. Se recomposer
    • Sortir d’Orwell, embrasser la technocritique
    • Les petits gestes suffiront-ils ?
    • Une brève histoire du secret de la correspondance
    • Disparaître puis réapparaître
  • Conclusion


Notes de lecture

À rédiger…


Articles divers, podcast & vidéos qui parlent du livre

Vidéos


Ressources complémentaires...

  • La Quadrature du Net, une association française qui lutte contre la censure et la surveillance, que celles-ci viennent des États ou des entreprises privées.
  • À l’initiative de “La Quadrature du Net”, Technopolice.fr, le site qui appelle à “une résistance systématique”.
  • Nothing to Hide, est LE film à voir sur la question de la surveillance ! Sorti en septembre 2017, ce documentaire franco-allemand de Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic s’intéresse aux effets de la surveillance de masse sur les individus et la société.
    • Il est visible sur plusieurs instances de PeerTube, dont Framatube.


Poursuivre la réflexion avec d'autres livres...

Dictature 2.0 - Quand la Chine surveille son peuple (et demain le monde)

Mémoires vives - Autobiographie d'Edward Snowden

L'âge du capitalisme de surveillance

La Société d'exposition - Désir et désobéissance à l'ère numérique

Technologies partout, démocratie nulle part - Plaidoyer pour que les choix technologiques deviennent l’affaire de tous

Stop aux réseaux sociaux ! 10 bonnes raisons de s’en méfier et de s’en libérer

Voir aussi :



Pages dans la catégorie :

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
/var/www/alternc/e/educode/www/educode.be/dokuwiki/data/pages/livres/a_la_trace_-_olivier_tesquet.txt · Dernière modification: 2022/02/20 11:37 (modification externe)